RichardBeliveau.org

Accélérer la recherche...accélérer le financement

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Livres

« Il fallait sortir du labo et aller dire au monde qu'ils doivent prendre soin de leur santé. »

C'est ce que Richard Béliveau, docteur du biochimie, tente de faire depuis 2005, année où le chercheur publiait son premier livre, Les aliments contre le cancer et puis, un ans plus tard, avec un nouveau livre, Cuisiner avec les aliments contre le cancer. En janvier 2009 il publia La Santé par le plaisir de bien manger. Sa plus récente publication, en septembre 2010, La Mort. Voici comment les auteurs de ce dernier ouvrage présente leur oeuvre:

Les humains sont les seuls êtres vivants pour qui l'existence ne se résume pas à des fonctions de base destinées à la survie et à la reproduction de l'espèce. Cet amour de la vie rend l'inéluctabilité de la mort très difficile à accepter. À une époque de surconsommation où la réussite est associée plus à l'acquisition de biens matériels et de pouvoirs qu'à une véritable réflexion sur le caractère précaire de notre vie, la mort est l'événement tragique ultime que l'on préfère tout simplement ignorer, fuir et même nier.
Pourquoi un livre sur la mort ? La recherche en cancérologie confronte constamment la mort, car son objectif est de développer des traitements qui tuent les cellules cancéreuses en épargnant les cellules saines. Pour comprendre la vie, il faut donc comprendre la mort et naviguer quotidiennement sur cette mince frontière qui les sépare. Notre réflexion sur la mort s'est développée au contact de patients gravement malades que nous avons eu le privilège de côtoyer au fil des années. La profondeur de leur détresse ou la sérénité de leur attitude face à la mort ont constitué une extraordinaire source de méditation sur le sens de la vie et sur sa fragilité. Ce livre est le résultat de la réflexion engendrée par nos travaux de recherche et par ces rencontres enrichissantes.
S'il est impossible de prévenir la mort, il est cependant possible d'en prévenir la peur en comprenant mieux les processus qui sont à l'oeuvre dans le maintien de la vie. La science peut démystifier les mécanismes impliqués dans la mort et apporter un regard neuf sur ce qui demeure l'ultime tabou de notre société. Parler de la mort, c'est apprivoiser cette épreuve qui nous attend tous ; en étant conscient de son aspect inéluctable et en la comprenant mieux, nous pouvons savourer davantage chaque moment de cette vie si précieuse. Mieux comprendre la mort pour mieux profiter de la vie, voilà donc l'objectif de cet ouvrage. La Mort, septembre 2010.

La mort couverture-2

La Santé par le plaisir de bien manger, janvier 2009

WEBfromOriginal

Les auteurs, Richard Béliveau Ph. D. et Denis Gingras Ph. D., sélectionnent pour vous 9 extraits de leur livre, La santé par le plaisir de bien manger. Une mine d'or d'information sur la santé par les aliments.

  1. Les 5 règles d'or de la prévention des maladies chroniques
  2. Quand le cerveau dit : c'est assez !
  3. Au pays de Gargantua, David contre Goliath
  4. Maladies cardiovasculaires
  5. Maladies associées au diabète
  6. L'activité physique, une arme méconnue pour la prévention du cancer
  7. Des molécules anti-Alzheimer
  8. Prévenir le vieillissement prématuré de la peau
  9. Vivre pour manger : la cuisine, culture de l'humanité

Le premier ouvrage, Les Aliments contre le cancer, a été vendu au Québec à plus de 200 000 exemplaires, un succès retentissant! Il a été traduit dans 25 langues et vendu dans 30 pays.

Le second livre, Cuisiner avec les aliments contre le cancer, a été vendu à plus de 100 000 exemplaires au Québec. Il a été traduit en 9 langues dans 12 pays.

Vous pouvez  d'ailleurs voir ci-dessous les jaquettes des livres parus dans chaque pays. Impressionnant, non?

 

Richard Béliveau

Nouvelle éclair !

Les bleuets sont vraiment des fruits exceptionnels, tant du point de vue de leur goût que de leurs effets positifs sur la santé. En plus de leurs actions bénéfiques sur la santé du coeur, des résultats récents publiés dans une revue scientifique de prestige suggèrent que ces petits fruits pourraient également contribuer au maintien d'un poids santé. Télécharger la chronique.

Qui est en ligne?

Nous avons 22 invités en ligne