Une importante étude récente rapporte que l’acétaldéhyde formé par l’oxydation de l’alcool provoque des dommages importants à l’ADN des cellules souches, ce qui favorise le développement
du cancer. Télécharger la chronique