Le nombre croissant de cas d’autisme permet de penser que des facteurs environnementaux participent au développement de ce trouble neurologique. Des résultats surprenants indiquent que des perturbations de la composition de la flore bactérienne intestinale pourraient être l’un de ces facteurs. Télécharger la chronique.