Les personnes qui adoptent une alimentation de type méditerranéen ont 40 % moins de risque d’être touchées par une dégénérescence maculaire liée à l’âge. Télécharger la chronique