La recrudescence des cas de COVID-19 observée au Québec en fin d’année montre que le coronavirus est aussi tenace qu’on pouvait le penser et que le dernier chapitre de la pandémie n’a pas encore été écrit. Malgré tout, les progrès scientifiques et épidémiologiques sont évidents et plusieurs éléments nous permettent d’envisager un avenir beaucoup plus serein. Télécharger la chronique