Une analyse montre que les jeunes Canadiens nés dans les années 1980 sont presque trois fois plus à risque d’être touchés par un cancer colorectal avant l’âge de 50 ans que les générations précédentes. Télécharger la chronique