Une étude récente rapporte que les survivantes d’un cancer du sein qui subissent un infarctus du myocarde après leur traitement sont à plus haut risque de récidive et de décéder de leur cancer. Télécharger la chronique