Prévenir un second cancer

Une analyse montre que les personnes qui ont survécu à un cancer sont plus à risque de développer un autre type de cancer au cours de leur vie et de décéder de la maladie. Il est cependant possible de prévenir la majorité de ces deuxièmes cancers en adoptant de saines habitudes de vie, en particulier l’arrêt  du tabagisme et le maintien d’un poids corporel normal. Télécharger la chronique

2021-04-08T14:01:57-04:005-Avr-2021|Mots-clés: , , , , |

Les variants du coronavirus et l’évolution de la pandémie de COVID-19

Plusieurs études récentes montrent que certains variants du SARS-CoV-2 diminuent la neutralisation du virus par les anticorps générés par l’infection naturelle ou par la vaccination. Par contre, de nouvelles études plus rassurantes montrent que la réponse immunitaire associée aux lymphocytes T demeure, elle, intacte malgré ces mutations, ce qui permettrait de limiter les dommages causés par ces variants. Télécharger la chronique

2021-03-22T15:39:01-04:0022-Mar-2021|Mots-clés: , , , , , |

COVID-19 et obésité : Le facteur majeur de la pandémie à l’échelle mondiale

Un important rapport de l’organisme World Obesity Federation montre que sur les 2,5 millions de décès causés par la COVID-19 à l’échelle du globe, la très grande majorité (88 %) de ces décès ont touché les pays dont plus de la moitié de la population est en surpoids. Télécharger la chronique

2021-03-15T09:45:08-04:0015-Mar-2021|Mots-clés: , , , , , , |

Les bactéries intestinales participent au succès de l’immunothérapie

Malgré le succès de l’immunothérapie anticancéreuse chez certains patients, d’autres ne répondent pas du tout à ses traitements et succombent à leur maladie. Selon une étude récente, ces variations interindividuelles seraient causées par des différences dans la nature des bactéries intestinales présentes chez les patients. Télécharger la chronique

2021-03-08T08:33:02-05:008-Mar-2021|Mots-clés: , , , , , |

La vaccination protège contre les variants du coronavirus

Deux études récentes montrent que les anticorps générés par les vaccins contre la COVID-19 conservent la capacité de neutraliser les variants du coronavirus qui sont apparus au
cours des derniers mois. Par contre, on observe que l’accumulation de mutations par le virus tend à diminuer cette neutralisation, ce qui suggère qu’une mise à jour périodique des vaccins pourrait éventuellement être nécessaire pour éviter une perte d’activité clinique. Télécharger la chronique

2021-02-15T11:26:39-05:0015-Fév-2021|Mots-clés: , , , , , , |
Aller en haut