Plusieurs morts causées par la COVID-19 sont attribuables à une réponse inflammatoire exagérée qui compromet la fonction de plusieurs organes. Télécharger la chronique