On sait depuis quelques années que certains individus sont génétiquement prédisposés à accumuler les kilos en trop et encourent par le fait même un risque accru de devenir obèses. La situation de ces personnes n’est cependant pas désespérée car il est possible de contrer l’action de ces gènes en adoptant de bonnes habitudes alimentaires ainsi qu’en augmentant les niveaux d’activité physique. Télécharger la chronique.