Une étude rapporte que les patients atteints d’un cancer sont jusqu’à 6 fois plus à risque de développer des complications sévères et de décéder de la COVID-19. Télécharger la chronique