Des études récentes rapportent qu’une proportion élevée de jeunes adultes qui sont hospitalisés aux soins intensifs en raison de la COVID-19 sont obèses. Télécharger la chronique