Au cours de la grossesse, le foetus relâche des cellules qui traversent le placenta, survivent et s’intègrent dans la moelle osseuse de la mère. Des résultats récents suggèrent que ces cellules foetales pourraient aider à la cicatrisation des blessures de la mère, même après la naissance. Télécharger la chronique