En réponse à l’inflammation causée par un coup de soleil, certains neurones présents dans la peau produisent une protéine qui favorise l’activité de cellules immunitaires réparatrices et permettent la guérison de la blessure. Télécharger la chronique