Une étude clinique rapporte que chez les femmes touchées par un cancer du sein, la consommation quotidienne de noix de Grenoble contrôle l’expression de plusieurs gènes impliqués dans la
progression de ces tumeurs. Télécharger la chronique