Une très importante étude parue dans le prestigieux Nature indique que l’apparition de souches hypervirulentes de la dangereuse bactérie Clostridium difficile serait due à leur capacité à métaboliser le tréhalose, un sucre ajouté à plusieurs produits alimentaires industriels. Télécharger la chronique