Alors que dans les pays occidentaux, un homme sur six sera touché par un cancer de la prostate au cours de sa vie, ce cancer est beaucoup plus rare en Asie. Des études récentes suggèrent que la consommation régulière de thé vert par les Asiatiques pourrait expliquer en partie cette différence. Télécharger la chronique.