Une étude récente publiée dans la revue savante Cancer Research suggère qu’un sommeil fragmenté, causé par des épisodes d’apnées, favorise la progression du cancer. Comme quoi bien dormir n’est vraiment pas une perte de temps! Télécharger la chronique.