Une fascinante étude clinique rapporte que l’exercice physique régulier est associé à une réduction de la masse de gras abdominal, un phénomène qui dépend de la sécrétion par les muscles d’une molécule appelée interleukine-6. Télécharger la chronique