Le thé vert et ses cathéchines

Le thé c'est 2500 ans d'histoire. C'est le deuxième breuvage le plus consommé au monde après l'eau. On doit comparer le thé au vin, c'est la seule comparaison qui mérite d'être faite. C'est un breuvage très diversifié, avec des milliers de variétés. C'est un breuvage associé à l'hospitalité, à la méditation, à l'introspection et à l'amitié.

Lorsqu'on voyage en Afrique du Nord, les Touareg vous offrent le thé. Lorsqu'on voyage en Asie, les chinois, les Japonais vous offrent le thé. En Inde c'est la même chose. C'est un breuvage qui fait vraiment partie de l'histoire de l'humanité. Je vous rappelle que la guerre de l'Indépendance a été déclarée à la fin du XVIIIe siècle à cause du « Boston tea Party », où les Américains avaient jeté des caisses de thé dans le port de Boston, c'est ce qui a déclenché la guerre d'indépendance américaine. Le thé fait partie de l'histoire de l'humanité. Le thé, du point de vue médical, a plusieurs propriétés. C'est une source de polyphénol unique que l'on retrouve en grande quantité dans le thé qu'on appelle les catéchines. Cela porte des noms très amusants epigalo, catéchine, gala, et ainsi de suite. Cela représente jusqu'à 30 % du poids sec du thé. Or, il y a beaucoup d'études qui montrent qu'en plus d'être des antioxydants, ces molécules ont des actions majeures sur la réduction de l'incidence des cancers. Il y a des études qui ont montré jusqu'à 57 % de réduction de l'incidence du cancer colorectal chez les grands buveurs de thé. Les polyphénols ont également des actions majeures au niveau d'un phénomène très important dans le développement des tumeurs qu'on appelle angiogenèse. L'angiogenèse c'est la formation de vaisseaux sanguins à l'intérieur de la tumeur et les derniers médicaments de chimiothérapie qui ont été approuvés pour le traitement du cancer sont des médicaments qui ciblent le développement de ces vaisseaux-là en asphyxiant la tumeur. Or, les catéchines que l'on retrouve dans le thé vert ont la propriété d'inhiber la formation des vaisseaux sanguins associés aux tumeurs. C'est donc un breuvage santé, le thé vert. Plutôt que de prendre des boissons remplies de sucre qui n'ont pas de propriétés nutritives avec des calories vides, lorsqu'on a soif, c'est de l'eau ou du thé que l'on devrait boire. C'est excellent pour la santé et c'est excellent au goût.

Richard Béliveau

Nouvelle éclair!

Le soja pour lutter contre le cancer du sein

La consommation de produits à base de soja, comme le tofu ou la soupe miso, a été à maintes reprises associée à une réduction du risque de cancer du sein. À l'inverse, des données obtenues en laboratoire suggèrent que les femmes touchées par  ce cancer devraient éviter ces produits. Comment s'y retrouver face à ces résultats contradictoires ? Télécharger la chronique.