Richard Béliveau

Nouvelle éclair!

Les mères gardent leurs enfants en tête, littéralement

Au cours de la grossesse, le foetus relâche des cellules qui traversent le placenta et peuvent être détectées dans le sang et les os de la mère plusieurs décennies après la naissance. Une étude récente présente d'étonnants résultats indiquant que des cellules foetales peuvent aussi être détectées dans le cerveau des mères et seraient  associées à une diminution du risque de la maladie d'Alzheimer. Télécharger la chronique.