Deux études récentes montrent que les anticorps générés par les vaccins contre la COVID-19 conservent la capacité de neutraliser les variants du coronavirus qui sont apparus au
cours des derniers mois. Par contre, on observe que l’accumulation de mutations par le virus tend à diminuer cette neutralisation, ce qui suggère qu’une mise à jour périodique des vaccins pourrait éventuellement être nécessaire pour éviter une perte d’activité clinique. Télécharger la chronique