Trois études parues récemment suggèrent que la consommation d’alcool, même modérée, peut favoriser le développement de certains cancers. Toutefois, les buveurs modérés de vin rouge sont épargnés de ces effets néfastes de l’alcool, suggérant encore une fois le rôle positif de cette boisson sur la santé. Télécharger la chronique.