Les troubles respiratoires du sommeil sont connus pour favoriser le développement des maladies du coeur. Selon une étude récente, ces troubles multiplient également par cinq le risque de mortalité due au cancer. Télécharger la chronique.