Une nouvelle étude parue dans le prestigieux Nature confirme que la réponse immunitaire des femmes face au coronavirus responsable de la COVID-19 est supérieure à celle des hommes et les rend moins susceptibles de développer des complications graves de la maladie. Télécharger la chronique