Le taux de survie au cancer des testicules est très élevé en raison d’une excellente réponse de ces tumeurs aux traitements anticancéreux. Une étude récente indique que ce succès est dû à la très grande sensibilité des cellules souches présentes dans ce type de tumeur aux médicaments de chimiothérapie. Télécharger la chronique