Un cancer du poumon causé par la cigarette nécessite 20 à 40 ans avant d’atteindre un stade cliniquement détectable. Une étude récente montre que durant cette longue latence, les cellules cancéreuses accumulent d’innombrables mutations distinctes qui les rendent presque invincibles une fois parvenues à maturité. Télécharger la chronique