De nombreuses études indiquent que la consommation régulière de légumes crucifères est associée à une diminution importante du risque de cancer. En plus des crucifères dont les effets protecteurs sont bien documentés (brocoli, chou-fleur et choux de Bruxelles), d’autres membres moins bien connus de cette grande famille sont également extrêmement intéressants pour la prévention du cancer. C’est notamment le cas du cresson de fontaine.
Télécharger la chronique