La consommation de produits à base de soja, comme le tofu ou la soupe miso, a été à maintes reprises associée à une réduction du risque de cancer du sein. À l’inverse, des données obtenues en laboratoire suggèrent que les femmes touchées par  ce cancer devraient éviter ces produits. Comment s’y retrouver face à ces résultats contradictoires ? Télécharger la chronique.