Une étude récente confirme que la consommation régulière de thé vert diminue de moitié le risque de déclin cognitif, et ce, même chez les personnes qui sont génétiquement prédisposées à être touchées par une maladie neurodégénérative. Télécharger la chronique