L’utilisation des canneberges comme accompagnement à la dinde des Fêtes est une tradition probablement inaugurée vers 1621 au Massachusetts. Les Amérindiens, par contre, consommaient ce fruit depuis beaucoup plus longtemps, autant pour  ses multiples valeurs nutritives que comme traitement des désordres urinaires. La science vient d’expliquer pourquoi. Il est bon de se rappeler, par cet exemple, que le savoir ancestral précède souvent la connaissance scientifique. L’ethnopharmacologie est la science qui travaille à identifier les principes pharmacologiques actifs dans les traitements issus des médecines traditionnelles autochtones. Télécharger la chronique.