Les résultats d’une étude récente montrent que les personnes de 50 à 65 ans qui mangent beaucoup de protéines d’origine animale (viandes, produits laitiers) ont quatre fois plus de risque de mourir des suites d’un cancer. Télécharger la chronique.