Une très intéressante et complexe étude publiée dans le prestigieux Nature montre que le mouvement favorise la maturation des cellules immunitaires au niveau de la moelle osseuse, ce qui permet de créer un réservoir de lymphocytes prêts à défendre le corps contre les agressions par les microorganismes. Télécharger la chronique