En plus d’être associé à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires, posséder un animal de compagnie pourrait également avoir des eff ets bénéfiques sur le système immunitaire en augmentant notre exposition aux microorganismes. Télécharger la chronique