Bien que les facteurs responsables de la forte incidence de cancer du sein dans nos pays industrialisés demeurent encore mal connus, de multiples études indiquent que l’alimentation exerce une influence déterminante sur le risque de développer ce cancer. Une étude récente suggère que la nature des gras alimentaires pourrait jouer un rôle important dans cette hausse de risque. Télécharger la chronique.