Le prix Nobel de médecine et physiologie 2017 a été décerné lundi dernier à trois savants qui ont découvert les mécanismes contrôlant l’horloge biologique. Honneur pleinement mérité, car les rythmes circadiens jouent un rôle capital dans le fonctionnement harmonieux du corps humain. Télécharger la chronique