Une importante étude récente montre qu’une alimentation riche en gras saturé, en sucres simples et en sel provoque une suractivation du système immunitaire, similaire à celle observée lors d’une infection bactérienne. La malbouffe est donc perçue par le corps comme une véritable menace à combattre, ce qui créée une réponse inflammatoire aux effets désastreux pour la santé. Télécharger la chronique