Un rapport récent confirme le rôle des insecticides de la famille des néonicotinoïdes dans le déclin de la population d’abeilles. Cet impact négatif est causé par la grande toxicité de ces molécules synthétiques dérivées de la nicotine sur le système nerveux de ces insectes. Télécharger la chronique