Des résultats surprenants montrent qu’en vieillissant, plus de la moitié des cellules de l’oesophage accumulent des milliers de mutations dans leur ADN, sans pour autant devenir cancéreuses. Un autre exemple de l’importance d’adopter de saines habitudes de vie pour empêcher ces microtumeurs de se développer en cancer mature. Télécharger la chronique