Les personnes en surpoids sont plus susceptibles de subir des complications sérieuses si elles contractent la COVID-19, selon une étude britannique. Richard Béliveau, docteur en biochimie et directeur scientifique de la Chaire en prévention et traitement du cancer à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), estime qu’il faut sortir de la rectitude politique quand on parle d’obésité.

Visionnez l’entrevue sur les ondes de Radio-Canada