Venez relever le défi « 30 minutes à fond pour le Fonds » avec Richard Béliveau !

2017 11 13 conference beliveau 2017

L’obésité, l’ennemi No1 dans le monde

16 oct. 2017 — La chronique d’aujourd’hui de Richard Béliveau, docteur en biochimie, fait la Une du Journal de Montréal ! Cette chronique parle d’un important fléau du XXIe siècle : celui de l’obésité. Un important rapport démontre que 40 % des cancers détectés aux États-Unis en 2014 étaient directement liés au surpoids, une proportion qui atteint même 55 % chez les femmes.

À lire absolument !

2017-10-16 Chronique à la une du Journal de Montréal

10e édition « 30 minutes à fond pour le Fonds » !

6 oct. 2017 — Le dimanche 19 novembre prochain aura lieu la 10 édition de l’activité « 30 minutes à fond pour le Fonds » organisé par Nautilus Plus. Depuis plus de 10 ans déjà, Nautilus Plus et la Chaire en prévention et traitement du cancer de l’UQAM entretiennent un formidable partenariat voué à la promotion de saines habitudes alimentaires et physiques dans la lutte contre le cancer. Venez relever le défi ! Participez au Défi individuel ou au Défi d’équipe 4x4 dans l’une des 40 succursales. Les dons recueillis seront versés au Fonds Richard Béliveau pour soutenir la recherche en prévention et traitement du cancer de l’UQAM.

Aidez-nous à combattre le cancer !

Inscrivez-vous!

2017 10 06NautilusPlus 13x17

Les mardis de H4C — Merci à SBP Solutions et Farinart !

25 mai 2017 — Les Mardis Gens d’affaires, Gens de cœur est un projet à caractère philanthropique mis de l’avant par H4C, , un restaurant gastronomique installé sur la place Saint-Henri. En association avec le Fonds Richard Béliveau pour la Chaire de recherche en prévention et traitement du cancer de l’UQAM, le H4C propose des soirées-bénéfices mettant en vedette une personnalité du monde des affaires du Québec et son entreprise afin de les sensibiliser à la prévention du cancer par l’adoption d’une saine alimentation. Pour chacun de ces événements, le chef Dany Bolduc concoctera un menu composé d’aliments anticancer choisis parmi les produits frais de saison, ainsi que des accords mets-vins. Comme quoi il est possible de bien manger sans sacrifier le plaisir !

Le 9 mai dernier, le souper a été tenu par M. Sylvain Brasseur, président de SPB Solutions et Farinart. Un montant de 10 000 $ a été amassé. La Chaire vous remercie sincèrement pour cette grande générosité !

Nous voulons également remercier chaleureusement les donateurs suivants :

Ekitas | 28 Mars 2017
H4C et Dimension 3 Architecture | 29 novembre 2016
Technorm | 11 Novembre 2016
M2 Assurances | 20 septembre 2016
Boulangeries Première Moisson | 28 juin 2016
H4C et Dimension 3 Architecture | 09 juin 2015

Vous voulez participer ? Communiquez avec Andrée-Anne Nolin (directrice chez H4C), au 514-316-7234.

2017 05 25 H4C

Sur la photo (de gauche à droite) : Dr Richard Béliveau, Directeur scientifique de la Chaire ; M. Sylvain Brasseur, Président de SPB Solutions et Farinart, M. Marc-André Vallée, Architecte et fondateur associé de l’agence D3 Architecture + Design et de H4C.

LE must : les influenceurs de l’alimentaire se mettent en « cène »

16 mai 2017 — Par le biais de ses articles, le magazine LE must aide les consommateurs à faire des choix éclairés sur les tendances en alimentation. Il nourrit l’esprit, alliant le socio-alimentaire au plaisir de bien manger ainsi qu’aux bonnes habitudes de vie. LE must démystifie, revisite et partage des découvertes, des trucs, des conseils et des nouveautés. Ce mois-ci, le magazine met en « cène » 13 influenceurs du domaine alimentaire, dont le directeur scientifique de la Chaire en prévention et traitement du cancer, Richard Béliveau. Sa présence met en lumière toute l’importance de la recherche faite par l’équipe de la Chaire, puisque ses travaux ont un réel impact sur le choix alimentaire des consommateurs face aux maladies chroniques comme le cancer.

À lire !

Le must : les influenceurs de l’alimentaire se mettent en « cène »

Richard Béliveau

Nouvelle éclair!

Les éléphants et la guerre contre le cancer

Une nouvelle étude du Journal of the American Medical Association montre que les éléphants sont rarement touchés par le cancer parce qu'ils expriment des niveaux très élevés de p53, un suppresseur de tumeur qui supervise le maintien de l'intégrité de l'ADN. Télécharger la chronique