Les enfants nés de mères sévèrement obèses sont plus à risque d’être touchés par un cancer pendant les premières années de leur vie. Télécharger la chronique