Une étude montre que chez les personnes qui ont été préalablement exposées au coronavirus responsable de la COVID-19, une seule dose de vaccin ARN messager est suffisante pour atteindre une immunité maximale. Télécharger la chronique