Une étude clinique randomisée montre que l’adoption d’un mode de vie sain permet de ralentir de deux années le vieillissement biologique, tel que mesuré par les modifications épigénétiques de l’ADN. Télécharger la chronique