Des résultats spectaculaires publiés dans la prestigieuse revue Nature suggèrent que l’élimination de cellules qui sont arrivées au terme de leur vie diminue l’incidence de certaines maladies et permet d’augmenter de 30 % la longévité. Coup d’oeil sur cette fontaine de Jouvence moléculaire! Télécharger la chronique