//"%s" crucifères

Des choux et des bleuets contre le cancer du sein

Les femmes qui mangent 5 portions de fruits et légumes par jour ont un risque réduit d’être touchées par un cancer du sein, en particulier par les formes les plus agressives de cette maladie, montre une importante recherche récente avec plus de 180 000 femmes. Cette protection est particulièrement observée pour certains végétaux bien précis, notamment les légumes crucifères et les petits fruits. Télécharger la chronique

2018-10-08T09:09:20+00:001-Oct-2018|Mots-clés: , , , , |

Le brocoli, protecteur du foie

Plusieurs études ont clairement établi que les légumes crucifères – et le brocoli en particulier – sont parmi les végétaux les plus importants pour la prévention du cancer. Des résultats récents indiquent que ce légume empêche aussi l’accumulation de gras au niveau du foie, un autre important facteur de risque de cancer. Télécharger la chronique

2016-03-28T13:00:00+00:0028-Mar-2016|Mots-clés: , , , |

Le radis, pour donner du piquant à la lutte au cancer

Très apprécié pour sa texture croquante et son goût légèrement piquant, le radis est l’un des légumes les plus souvent cultivés dans nos potagers locaux. Il s’agit d’une tradition excellente pour la santé, car ce légume délicieux contient plusieurs molécules dotées de propriétés anticancéreuses. Télécharger la chronique.

2011-05-09T13:00:00+00:009-Mai-2011|Mots-clés: , , , , , |

Du brocoli contre le cancer de l’estomac

Le brocoli est un aliment classé à part et doté de multiples propriétés positives sur la santé. En plus de son action bénéfique dans la prévention de plusieurs types de cancers, des résultats récents suggèrent qu’il possède également une activité antibactérienne envers Helicobacter pylori, une dangereuse bactérie présente dans l’estomac. Téléchager la chronique.

2009-04-20T13:00:00+00:0020-Avr-2009|Mots-clés: , , , , |

Mieux respirer grâce au brocoli

Les maladies pulmonaires chroniques sont la quatrième cause de mortalité en importance au Canada, ces maladies étant la cause d’environ 5 % de tous les décès enregistrés chaque année.Une étude récente indique que la consommation abondante de certains légumes, en particulier le brocoli, pourrait ralentir la progression de ces maladies et ainsi améliorer considérablement la qualité de vie des personnes atteintes. Télécharger la chronique.

2008-09-22T13:00:00+00:0022-Sep-2008|Mots-clés: , |