La vaccination protège contre les variants du coronavirus

Deux études récentes montrent que les anticorps générés par les vaccins contre la COVID-19 conservent la capacité de neutraliser les variants du coronavirus qui sont apparus au
cours des derniers mois. Par contre, on observe que l’accumulation de mutations par le virus tend à diminuer cette neutralisation, ce qui suggère qu’une mise à jour périodique des vaccins pourrait éventuellement être nécessaire pour éviter une perte d’activité clinique. Télécharger la chronique

2021-02-15T11:26:39-05:0015-Fév-2021|Mots-clés: , , , , , , |

La course aux remèdes : Au-delà du vaccin, voici une autre importante percée sur la COVID-19

Les caillots sanguins sont impliqués dans les complications sévères de la maladie, selon une découverte récente.

Les complications de la COVID-19 sont souvent causées par la présence de plusieurs caillots sanguins qui bloquent l’arrivée de sang aux organes vitaux. Selon une découverte récente, la formation de ces caillots est dans plusieurs cas due à une production anormale d’anticorps qui attaquent nos propres cellules et activent la cascade de coagulation.

Cette chronique figure parmi une série d’articles commentés par Richard Béliveau, notamment:

  • Et vous, quand serez-vous vacciné contre la COVID-19;
  • De la lueur au bout du tunnel;
  • Une nouvelle arme contre le virus… à 1625 $ la dose
  • Un traitement meilleur que le remdésivir découvert à Québec ?
  • 3 autres découvertes à surveiller

Télécharger la chronique

Un pas de plus vers de nouveaux médicaments contre la COVID

L’analyse biochimique détaillée de cellules provenant de patients touchés par la COVID-19 montre que le virus cible préférentiellement environ 200 molécules et gènes qui participent à
l’inflammation, à la coagulation et au fonctionnement des vaisseaux sanguins. C’est une étape majeure de recherche franchie dans le développement de nouveaux médicaments. Télécharger la chronique

2020-10-19T11:44:44-04:0019-Oct-2020|Mots-clés: , , , , , , |

Coronavirus : la science sur le pied de guerre

L’apparition soudaine d’un nouveau virus, comme c’est le cas actuellement avec le coronavirus SARS‑CoV‑2, représente toujours un événement inquiétant en raison de la difficulté à traiter efficacement les infections d’origine virale. La course au vaccin est commencée. Télécharger la chronique

2020-06-11T09:12:39-04:0016-Mar-2020|Mots-clés: , , , , , , |
Aller en haut