Un poison antidouleur

Une étude montre que l’injection locale de la toxine contenue dans un poisson venimeux, le poisson-globe (fugu), permet d’obtenir une analgésie locale de très longue durée qui pourrait être utilisée pour le traitement de la douleur chronique. Télécharger la chronique