Remplacer les viandes rouges diminue le risque de mort prématurée

Une étude montre que le simple fait de manger plus souvent des sources de protéines comme les végétaux (noix, légumineuses, grains entiers) ou le poisson au lieu de la viande rouge est associé
à une diminution significative du risque de mourir prématurément au cours des dix années qui suivent. Télécharger la chronique

2020-01-06T14:04:49-05:006-Jan-2020|Mots-clés: , , , , |

La mondialisation des maladies chroniques

La meilleure santé cardiovasculaire de toutes les populations étudiées jusqu’à présent est détenue par les Chimane, un peuple aborigène d’Amazonie. Malheureusement, cette santé exceptionnelle est maintenant menacée en raison d’une hausse de l’incidence de surpoids causée par des changements à leur régime alimentaire traditionnel. Télécharger la chronique

2019-11-11T14:04:02-05:0011-Nov-2019|Mots-clés: , , , |

Quand émigrer rend malade

Plusieurs études ont documenté une hausse importante du risque de plusieurs maladies chroniques chez les personnes qui émigrent en Amérique du Nord. Selon une étude récente, un des facteurs impliqués dans ce phénomène serait une perturbation importante du microbiome intestinal de ces immigrants qui favorise l’obésité et les désordres métaboliques qui en découlent. Télécharger la chronique

2019-02-26T16:37:05-05:0025-Fév-2019|Mots-clés: , , , |
Aller en haut