Non, le vaccin contre la COVID ne rend pas infertile

Au Québec, la campagne de vaccination contre la COVID-19 est un franc succès dont nous pouvons tous être très fiers. En date du 20 juin, 80 % de la population âgée de plus de 12 ans a reçu
au moins une dose d’un des vaccins disponibles, un pourcentage qui atteint 90 % chez les 50-69 ans et plus de 95 % chez les 70 ans et plus. Cette mobilisation extraordinaire des Québécois a permis de baisser drastiquement l’incidence de la maladie au cours des dernières semaines et d’envisager avec confiance le retour à une vie plus normale dans un proche avenir. Télécharger la chronique